Le paradoxe des traitements des Autistes.

Comme autiste, nous recevons des thérapies pour compenser nos « contraintes » sociales. Celles-ci sont offertes dans une perspective d’améliorer notre condition de vie. C’est pour notre bien-être. L’objectif est que nous acquérions des comportements sociaux conformément à la masse.

Pourtant, lorsque nous avons des comportements, au niveau intellectuel surtout, différents et supérieurs à la masse, personne ne tente de nous faire régresser pour notre bien-être. Ces talents sont acceptés, reconnus et même, encouragés.

La question qui se pose est donc à partir de quels critères un comportement ou une aptitude devient-il une « contrainte » qu’il faut corriger pour correspondre au niveau de la masse?

  • La productivité, la rentabilité, la valeur ajoutée : Ces critères doivent être rejetés puisque vous encouragez nos spécialisations.
    • Les préjudices : Lesquels? Je vous demanderai. Avant d’avoir un contact visuel ou une gesticulation accompagnant mes paroles, je n’ai jamais eu de préjudices.
    • Le rejet, l’intimidation : Sûrement, mais cela veut dire que nous devons perdre une partie de notre entité puisque vous êtes incapable de nous accepter… (Peut-être une explication sur le comportement violent de certains autistes)
    • Pour le meilleur : Parce qu’en tant que masse, vous avez décidé que c’était mieux, il en va de soi… Comme réflexion, c’est pas loin de la discrimination raciale ou de la race supérieure arienne.
    • Pour notre bien-être : Vous en savez quoi? Qui a dit que ça nous rendait malheureux? Qui a dit que ces thérapies nous rendaient heureux?
    • Pour être comme les autres? Pourquoi? En quoi vos guides sociaux sont-ils si parfaits? Encore une fois revient la question de l’acceptation.
    • Manque de délicatesse, une attitude provocatrice ou offensante? Quel est le problème à ne pas mentir? Pourquoi est-ce blessant ou offensant d’être honnête avec les autres?

Toutes ces justifications sont sans fondement valable ou logique. Alors pourquoi?

Les seules réponses potentiellement valides que j’ai pu trouver sont la peur et l’empathie. La peur de l’inconnu, du différent et de l’anormal, vous pousserait-elle à métamorphoser les autistes en quelque chose de connu, normal et pareil? L’empathie que vous avez pour nous, engendrerait-elle une surdose anxiété au point de vouloir nous guérir?

Pour aider à illustrer mes propos, la meilleure comparaison que j’ai trouvée est l’obligation dans le passé d’écrire de la main droite. Ce tort devait être corrigé absolument. C’était tellement grave que même les corrections physiques étaient un remède acceptable. Qu’est-ce qui pouvait justifier ce comportement social? Seul Dieu le sait (sans mauvais jeu de mots). Tout comme pour les « contraintes » sociales des autistes, aucun fondement logique ou valable ne justifiait ces « thérapies ». Est-ce que ces gauchers, maintenant droitiers, sont plus productifs, meilleurs ou ont un niveau de bien-être supérieur? Par contre, ils ont sûrement subi de l’intimidation, des préjudices et du rejet.

À la place, pourquoi ne pas investir ces ressources financières et humaines pour vous asseoir avec nous et pour abolir ces frontières engendrées par des sentiments néfastes : la peur et l’anxiété. Dans ces conditions, peut-être que nos deux entités dériveront vers une nouvelle communauté inclusive pour chacun de nous.

N.D.L.R. Cet article aborde les contraintes sociales des autistes. Les contraintes que j’ai vécues et vis toujours. Alors, cette analyse se limite à ce cadre et en aucun cas, je ne suppose pas que tous les traitements auprès des autistes sont sans justification.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s